La période 1975-2004


Vous êtes ici

Les trente premières années de l’histoire de la Fondation sont celles orchestrées et incarnées par Simone Del Duca, perpétuant une démarche philanthropique initiée, des années plus tôt, de concert avec son mari, Cino Del Duca.

Les premiers axes d’intervention de la Fondation se dessinent. Certains de manière pérenne, d’autres correspondant, pour une période donnée, aux goûts et centres d’intérêts du couple Del Duca.

Les premières missions de la Fondation



24-01-1985 Mme Del Duca et L. S. Senghor, prix mondial 1985

Dès 1978, Madame Del Duca met à disposition l’hôtel qui abrite sa fondation pour la tenue de conférences et colloques scientifiques et culturels. Concerts et exposisitions animent les espaces du bel hôtel particulier au 10 rue Alfred de Vigny.

" En encourageant les sculpteurs, les musiciens, les romanciers comme les scientifiques, la Fondation Del Duca réalise aussi cette interdisciplinarité si caractéristique de l’humanisme français."       

 Mme Grungerg-Manago, Président de l’Académie des sciences - 1999

Les premières missions de la Fondation ne se limitent pas aux réunions ou récompenses parisiennes. Des tournois de brigde et de golf sont égalément organisés. 

Les grandes dates

  • 1952
    Cino Del Duca crée deux bourses littéraires, d’un montant de 500 000 Francs chacune.
  • 1967
    Décès de Cino Del Duca.
    Madame Del Duca devient présidente directeur général des Éditions Mondiales en France qui regroupe une maison d’éditions, des journaux (Télé-poche, Nous Deux, Intimité, Modes de Paris) et des imprimeries (à Blois, Maisons-Alfort, Biarritz).
    Elle devient également présidente en Italie des industries Grafiche Cino Del Duca de Milan qui possèdent des journaux (Stop, Intimitá, Historia) et une imprimerie.
  • 1969
    Madame Del Duca crée le Prix mondial Cino Del Duca en mémoire de son époux. Ce prix d’un montant de 200 000 Francs vient récompenser un auteur dont l’œuvre constitue un message d’humanisme moderne. Le premier lauréat est Konrad Lorenz.
    Durant cette période, Simone Del Duca envisage de créer, pour répondre au vœu de son mari, un hôpital à Paris qui serait dans un premier temps destiné à accueillir les salariés du groupe des Éditions Mondiales.
  • 1975
    Après réflexion et sur les conseils de nombreux scientifiques, le projet de construction d’un hôpital ne voit pas le jour et laisse place à la création d’une Fondation afin d’aider la recherche scientifique : la "Fondation Simone et Cino Del Duca".
    Dès sa création, la Fondation, reconnue d’utilité publique, est présidée par Simone Del Duca qui s’entoure d’un Conseil d’Administration qualifié.
    Le 10 mars, Simone Del Duca acquiert un hôtel particulier sis 10, rue Alfred de Vigny, dit "l’hôtel Pereire", pour en faire le siège de sa Fondation.
    Très vite, ses missions se diversifient : les bourses de la Fondation Del Duca de 1952 et le Prix mondial Cino Del Duca, créé en 1969, font partie intégrante de la Fondation Simone et Cino Del Duca. S’y ajoutent l’attribution de subventions et prix, dédiés à l’archéologie, la cancérologie, la musique, la peinture, la sculpture, etc.
  • 1980
    À 68 ans, sans héritier direct, Simone Del Duca décide de vendre les Éditions Mondiales afin de se consacrer entièrement à l’activité de sa Fondation.
  • 1990
    Au début des années 1990, sur les conseils de ses grands amis Édouard Bonnefous, vice-président de la Fondation et Chancelier de l’Institut de France, et Max Brusset, Simone Del Duca entreprend les modifications statutaires nécessaires afin d’assurer la pérennité de sa Fondation après sa mort : elle souhaite que sa Fondation soit placée sous égide de l’Institut de France.
  • 2004
    Madame Del Duca décède le 16 mai 2004.
  • 2005
    En février 2005, la Fondation Simone et Cino Del Duca devient officiellement une Fondation abritée par l’Institut de France.
  • 2015
    La Fondation Simone et Cino Del Duca fête ses 40 ans.    


    Livre publié à l'occasion des 40 ans de la Fondation

Actualités


Le 07 Mar 2017

Prix et subventions

7 mars 2017 : Cérémonie Terre de Femmes France, de la Fondation Yves Rocher - Institut de France

 

Le mardi 7 mars 2017  aura lieu la 16ème Cérémonie France du Prix Terre de Femmes, remis par la Fondation Yves Rocher  dans les salons de la  Fondation Simone et Cino Del Duca.

Depuis 2001, la Fondation Yves Rocher décerne chaque année un Prix, récompensant les femmes qui œuvrent dans le monde pour la protection de l'environnement. Ce prix est remis dans 10...

Le 25 Nov 2016

Prix et subventions

Appel à candidatures Grand Prix Scientifique 2017

La Fondation Simone et Cino Del Duca décerne chaque année, sur proposition du jury constitué de membres de l’Institut de France, un Grand Prix scientifique, d'un montant global de 275 000 euros.

Celui-ci récompense un chercheur français ou européen et son équipe présentant un projet de recherche ambitieux sur un thème prometteur. Pour l’année 2017, le thème est "Les...

Le 25 Nov 2016

Prix et subventions

Appel à candidatures Subventions scientifiques 2017

La Fondation Simone et Cino Del Duca de l’Institut de France décerne chaque année, alternativement au titre des disciplines relevant des deux divisions(1) de l’Académie des sciences sur proposition d’un jury constitué de membres de l’Académie des sciences, trois subventions distinctes destinées à de jeunes équipes françaises, le chef d’équipe devant être âgé de moins...

Le 24 Nov 2016

Prix et subventions

Appel à candidatures Grand Prix d'archéologie 2017

Chaque année la Fondation Simone et Cino del Duca délivre, sur proposition de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres un prix d’archéologie, pour aider au rayonnement de l’archéologie française en France et à l’étranger, d’un montant de 150 000 euros.

 APPEL À CANDIDATURES

Les dossiers de candidature devront être envoyés, en 10 exemplaires, pour le...

Le 16 Nov 2016

Prix et subventions

Prix de composition musicale 2015

Le Prix de commande (Composition musicale) de la Fondation Simone et Cino Del Duca sur proposition de l’Académie des beaux-arts, a été attribué en 2015 à Philippe Leroux.

Né à Boulogne sur Seine en 1959, Philippe Leroux entre au Conservatoire national supérieur de Musique de Paris en 1978 dans les classes d'Ivo Malec, Claude Ballif, Pierre Schäeffer et Guy Reibel. Il y...

Voir toutes les actualités